Multimètre analogique : quelles sont ses qualités et ses limites ?

multimètre analogiqueAfin d’effectuer diverses opérations de réparation ou de vérification électrique, l’utilisation d’un multimètre se révèle être indispensable. En effet, grâce à cet appareil de mesure électrique, il est possible d’observer les trois principales grandeurs ; la tension, l’intensité et la résistance. Avec un seul appareil, ces nombreuses données peuvent être rapidement récoltées, sans avoir à jongler entre différents boîtiers.

Le multimètre se décline en deux technologies distinctes ; analogique et numérique. Pour répondre à la question : comment choisir un multimètre, nous allons scruter avec vous, toutes les caractéristiques du multimètre analogique à aiguilles, de son utilité à son fonctionnement. Puis pour terminer, nous verrons comment bien choisir son appareil analogique ! Avant de faire son achat, il est en effet de connaître les avantages et les inconvénients de ce dernier. Pourquoi choisir ce type de modèle par rapport à l’autre ? Toutes les réponses à vos questions vous seront données dans les lignes qui suivent.

Qu’est-ce qu’un multimètre analogique

En électricité, nous avons pu observer que trois grandeurs sont incontournables et peuvent être récoltées à l’aide d’un multimètre. La tension, l’intensité et la résistance, vont ainsi nous permettre de caractériser un courant électrique. De ces mesures, peuvent en découler des diagnostics, anomalies ou optimisations à effectuer. Ces unités alors être captées à l’aide d’un multimètre analogique, aussi appelé, à aiguille. En effet, contrairement aux modèles dotés d’un écran digital, les résultats sont lisibles à l’aide d’une aiguille indiquant la valeur obtenue.

Après avoir connecté correctement les câbles au boîtier puis effectué le calibre de l’appareil, il sera possible pour l’utilisateur de connaître les mesures en se référant à la grandeur souhaitée. Qu’il s’agisse des ampères, volts ou ohms, l’aiguille va indiquer la donnée relevée. L’utilisateur pourra ainsi connaître grâce à son multimètre analogique, la caractéristique souhaitée concernant un courant électrique.

Attention, tout comme un multimètre digital, le type de montage de l’appareil est primordial afin d’obtenir des valeurs cohérentes et d’assurer une sécurité optimale. Petit rappel, pour le mode ampèremètre, le branchement devra se faire en série, alors que les fonctions voltmètre et ohmmètre, viendront se monter en dérivation. Respecter ces règles évite tout court-circuit ou autre incident électrique.

Comment fonctionne un multimètre analogique ?

Les multimètres analogiques à aiguille sont très simples d’utilisation. Tout d’abord, la grosse différence entre les appareils numériques et les analogiques, est que ces derniers n’ont pas besoin de piles pour fonctionner. Ainsi, ce dernier se révèle être autonome, pratique et économique sur le long terme.

Utilisé depuis des nombreuses années, le multimètre analogique a su faire ses preuves. Au sein d’un seul et même boîtier, il sera possible de récolter les grandeurs incontournables en électricité. Après avoir paramétré l’appareil, l’utilisateur pourra profiter de résultats qui s’afficheront immédiatement et seront indiqués à l’aide de l’aiguille. Afin de comprendre au mieux les résultats obtenus, il est nécessaire d’apprendre en amont, à lire les différentes échelles de grandeurs. Ici, les données ne sont pas s’afficher sur un écran. La lecture est assez complexe concernant les personnes peu expérimentées. En effet, son affichage davantage laborieux, peut le faire passer pour un outil moins fiable, mais la difficulté est simplement de bien interpréter ce qui s’affiche sur le boîtier.

Concernant son mode de fonctionnement, cela est identique aux modèles numériques. En effet, le courant doit le traverser afin d’être capté et mesuré à des points précis. Dans ces différents cas, l’influx va transiter via les deux sondes branchées sur le multimètre dans le but d’être analysé. Elles peuvent être remplacées par des pinces afin de récolter les données sans contact.

Comment bien choisir son multimètre à aiguille ?

Afin de vous accompagner tout au long de votre découverte des différents testeurs électriques, nous allons vous expliquer les critères à connaître avant d’acheter un multimètre analogique. L’intérêt est bien sûr de profiter du meilleur rapport qualité/prix, mais aussi, de trouver un modèle qui saura répondre à vos besoins.

    • Précision : la lisibilité sur un écran analogique semble dans un premier temps, plus aisée qu’avec un boîtier digital. Afin de s’assurer au mieux de la justesse des données, il faudra dans un premier temps observer la précision de l’appareil. Une marge d’erreur faible, va rendre possible des mesures davantage représentatives de la réalité.

 

  • Plage de mesure : un multimètre analogique est doté d’une échelle de grandeurs représentant différents calibres. Aux extrémités, il sera possible de lire les mesures minimales et maximales pouvant être décelé par l’appareil. En fonction de votre utilisation, ce critère sera à surveiller.
  • Protection : lors de vos relevés, vous allez sûrement être en contact avec des courants plus ou moins conséquents. En addiction à vos protections (gants et lunettes), le multimètre doit vous offrir une sécurité supplémentaire. Cela passe par exemple avec un fusible qui pourra absorber une surtension.

Ces trois critères sont intéressants à connaître afin de faire le bon choix lors de votre acquisition. De plus, des fonctionnalités complémentaires peuvent être proposées sur un multimètre analogique, comme le test de continuité.

Autres sujets :

Mon multimètre