Guide d'achat : comment choisir son ampèremètre ?

guide achat amperemetreL’intensité est une grandeur incontournable dans le domaine de l’électrique. Récoltée à l’aide d’un ampèremètre, elle permet de mettre en lumière la force avec laquelle l’électricité parcourt un circuit. Le relevé de cette information s’avère est utile lors de diagnostics ou lorsqu’il faut résoudre des dysfonctionnements au sein d’un circuit. En effet, afin de fonctionner correctement, chaque appareil doit recevoir une quantité suffisante d’ampères pour l’objectif de développer le maximum de ses capacités. Il est par exemple possible d’observer qu’une lampe ne soit pas aussi lumineuse, en fonction de l’endroit où cette dernière est branchée. L’utilisation d’un ampèremètre se révèle également judicieuse, afin de calibrer au mieux, son disjoncteur et prévenir les surcharges.

Pour vous permettre d’effectuer ce type d’intervention, vous allez devoir dans un premier temps, acquérir un appareil performant, rendant possible cette récolte. Pour vous conseiller au mieux, découvrez comment choisir un ampèremètre en fonction de vos besoins. En effet, avant de se lancer, il faut connaître les questions à se poser et savoir vers quel modèle se tourner. Également, comme le facteur prix est un critère primordial pour beaucoup, la notion de budget sera abordée.

Quelles sont les questions à se poser avant d’acheter un Ampèremètre ?

Dans l’objectif de faire des diagnostics électriques ou comprendre le mauvais fonctionnement d’un appareil, l’achat d’un ampèremètre est conseillé. Pour vous accompagner tout au long de votre prise de décision, nous vous délivrons tous les conseils liés à ce type d’acquisition. Premièrement, il est important de savoir vers quel modèle se tourner. Il faut cerner, dans quelles situations l’ampèremètre va être utilisé. En effet, les appareils disposent d’une plage de mesures possibles, allant de quelques milliampères et des dizaines d’ampères. Plus l’outil sera perfectionné, et plus les données pourront être larges.

Les ampèremètres sont classés en quatre catégories, traduisant le secteur dans lequel ils peuvent être maniés. Par exemple, pour les diagnostics faits sur de petites intensités comme celles relatives à l’électronique, la CAT II sera suffisante, alors qu’il faudra se diriger vers des CAT IV pour les professionnels, qui auront affaire à des courants plus intenses.

La plage de mesures, catégories, mais aussi, la justesse des données retranscrites. Ce facteur est lié à deux caractéristiques. D’un côté, il y a le choix entre un modèle numérique ou analogique. Dans le premier cas, les résultats vont s’afficher clairement sur un écran digital, ne laissant aucune interprétation possible. Quant aux outils analogiques, ces derniers seront indiqués à l’aide d’une aiguille placée sur une échelle de grandeurs. Au-delà de l’affichage des données, celles-ci doivent correctes. Dans l’objectif d’obtenir des relevés cohérents, il faudra se pencher sur la précision offerte par l’appareil.

Quel type d’ampèremètre choisir ?

Ce critère fait partie des interrogations à se poser avant d’acquérir un ampèremètre. Faut-il se tourner vers un appareil analogique ou numérique ? Cela dépend davantage de l’expérience que vous avez dans ce domaine. En effet, les ampèremètres analogiques ont su faire leurs preuves et sont utilisés depuis de nombreuses années. Pour les personnes ayant l’habitude de lire des données, celles-ci se révèlent très justes. Avant de se diriger vers des modèles analogiques, il faut donc apprendre à bien comprendre les informations indiquées par l’aiguille, disposée sur l’échelle de grandeurs. Ces appareils sont davantage destinés à une cible experte, car la lisibilité est plus complexe que sur un ampèremètre digital. Les outils digitaux affichent quant à eux les résultats directement sur un écran, il ne restera plus qu’à les lire pour les récolter précisément.

D’autres différences sont présentes entre ces deux modèles. Concernant l’analogique, l’avantage est qu’il n’a pas besoin de piles pour fonctionner. Le boîtier gagne donc en autonomie, et une panne ne peut subvenir au cours d’une utilisation. Par ailleurs, l’absence de pile lui empêcher de profiter de fonctionnalités plus avancées, comme par exemple un écran rétro éclairé ou encore, une lampe, très utile pour gagner en visibilité dans les endroits sombres.

Combien coûte un ampèremètre ?

Cette dernière rubrique va donc s’intéresser au facteur prix, qui est un critère d’achat important. En effet, tout le monde ne possède pas de budget illimité, d’autant plus si l’utilisation de l’ampèremètre n’est qu’occasionnelle. Les tarifs de ces derniers vont varier en fonction de plusieurs critères. Tout d’abord, le type d’appareil peut avoir une incidence sur le prix affiché, bien qu’avec le temps, celui des modèles numériques devient tout à fait accessible. L’étendue de la plage de mesures et donc, la catégorie, auront des incidences sur le budget à allouer.

Certains ampèremètres peuvent être accessibles dès 15 voire 20 €. Leurs fonctionnalités seront limitées, et leur design peu recherché. Si l’usage est peu fréquent, cela peut tout à fait convenir. Cependant, si vous souhaitez vous diriger vers des modèles plus performants, les tarifs peuvent alors s’élever aux alentours de 30 à 50 €, et même davantage pour les appareils professionnels.

Mon multimètre