Les questions fréquentes sur l’utilisation d’un ampèremètre (FAQ)

faq ampèremètreAu fil des différentes rubriques, nous avons pu découvrir les bases de l’électricité, et à quoi peut servir un ampèremètre. Son objectif principal, maniement et calibrage, ainsi que les normes de sécurité à appliquer et respecter. Vous avez désormais assez de connaissances pour mieux appréhender l’usage de cet outil et comprendre son utilité.

Nous avons pu voir que cet appareil est très utile en électricité, voire incontournable. Afin d’aller plus loin, nous avons souhaité répondre pour vous, aux questions fréquentes sur l’utilisation d’un ampèremètre. Ainsi, nous pourrons observer des situations concrètes au cours desquelles la mesure de l’intensité se révèle intéressante. Nous apprendrons à relever les ampères présents au sein d’un courant électrique, ce qui est bien pratique dans les travaux domestiques.

Applicable au secteur automobile, l’intensité est présente au cœur d’une batterie de voiture, et nous observerons comment la mesurer. Pour terminer, nous parlerons des pinces ampèremétriques, leur rôle et la technique afin de les utiliser !

Comment mesurer l’intensité du courant à l'aide d'un ampèremètre ?

Imageons cette grandeur électrique et prenons l’exemple d’une rivière. L’intensité est en quelque sorte, le débit de l’eau par seconde. Cela revient à observer la force d’un flux électrique.

Dans cette première question, il s’agit justement de l’interrogation : comment mesurer l’intensité du courant ? Le multimètre et l’ampèremètre vont vous permettre de récolter cette donnée et ainsi, observer la quantité d’ampères qui se trouvent et se déplacent un circuit donner. Pour ce faire, il vous faudra brancher votre appareil en série, dans le but que l’électricité puisse le traverser.

Une fois allumé, faites le calibrage de votre ampèremètre. Dans un premier temps, il faut toujours sélectionner la valeur la plus haute, puis l’affiner par la suite. Branchez ensuite vos câbles sur le boîtier ; le noir dans le COM et le rouge, au sein de l’emplacement correspondant au calibre choisi. En effet, en fonction des appareils, les A et les mA peuvent posséder une borne qui lui est propre. Par la suite, déposez vos sondes en respectant la polarité de votre courant. En France par exemple, si la Terre se trouve en haut, le neutre sera situé à gauche.

Comment mesurer l’ampérage d’une batterie de voiture ?

L’ampèremètre se révèle très utile dans le secteur de l’automobile. En plus de pièces mécaniques, notre voiture est aussi dotée d’électronique, comme par exemple, la batterie. En effet, si vous rencontrez des difficultés à démarrer votre auto, la mesure de l’ampérage peut être judicieux.

Afin d’effectuer cette mesure, voici les étapes à suivre. Tout d’abord, ouvrez le capot de votre voiture et localisez la batterie. Certaines sont protégées par une protection, qu’il faudra ôter. N’hésitez pas à enfiler vos gants isolants pour plus de sécurité. Calibrez ensuite l’ampèremètre et branchez vos sondes sur les deux bornes, en veillant à la polarité de celles-ci. Sélectionnez toujours la grandeur la plus élevée puis affinez-la au fur et à mesure. Une fois la donnée récoltée, il faudra la comparer avec celle indiquée sur la batterie ou dans le carnet d’entretien. Si la différence est importante, cela signifie que votre batterie commence à fatiguer et n’est plus assez performante.

Si vous souhaitez changer de batterie après ce type de diagnostic, sachez que l’ampérage est important. Représenté par le symbole A, cette information traduit l’intensité que la batterie peut délivrer lors du démarrage de votre voiture, et cela, durant 30 secondes et jusqu’à -18°. Même si l’achat d’un modèle de qualité et performant peut être onéreux, nous vous conseillons d’acquérir une batterie avec un ampérage élevée ainsi d’éviter tout désagrément.

Comment utiliser des pinces ampèremétriques ?

Comme nous avons pu le mettre en lumière précédemment, la mesure de l’intensité d’un courant se fait via un ampèremètre, branché en série. Cela est assez simple lorsque nous souhaitons diagnostiquer une prise, car le circuit est déjà ouvert. Cependant, cela se relève plus compliqué pour un conducteur, car il est nécessaire de créer une ouverture, afin que le courant puisse traverser l’ampèremètre. Heureusement grâce aux pinces ampèremétriques, plus besoin de sectionner vos conducteurs.

En se déplaçant, le courant génère un champ magnétique pouvant être traduit en ampères, grâce à l’utilisation des pinces ampèremétriques. C’est ce rapport entre ces deux ordres de grandeurs qui est utilisé et mis à profit au sein de cet outil. L’utilisation de ces dernières est très simple : il vous suffit d’entourer un fil avec l’appareil, et de sélectionner la grandeur désirée, soit A. S’il s’agit d’un modèle professionnel, le calibrage n’est pas nécessaire car il est automatique mais sur les autres modèles, comme pour la prise de mesures classiques, il faudra sélectionner le calibre le plus élevée et l’affiner par la suite.

Les pinces ampèremétriques sont donc très pratiques, car elles évitent les ouvertures de circuit. Elles permettent de gagner du temps et d’augmenter la sécurité de son utilisateur. Les diagnostics des circuits sont ainsi simplifiés afin de pouvoir facilement identifier toute “sur” ou “sous tension” dans un réseau. Attention, lors de l’utilisation, un seul fil ne pourra être analysé à la fois. Si vous souhaitez observer l’ampérage d’un câble mono ou triphasé par exemple, chaque fil devra faire preuve de sa propre récolte d’informations.

Mon multimètre