Tout savoir sur le voltmètre numérique

voltmetre numeriqueLa tension électrique est l’une des trois grandeurs les plus utiles dans le domaine de l’électricité. Grâce à cette information, il est possible de mettre en lumière trois grandes conclusions concernant un courant, qu’il soit continu ou alternatif.

Tout d’abord, la mesure des voltages permet de déceler une fuite électrique au sein d’un circuit. En effet, si les résultats obtenus sont inférieurs au courant censé y circuler, cela signifie qu’un conducteur est défectueux. Une autre situation, serait la détection de la présence (ou absence) de tension dans un appareil. Cette connaissance est incontournable afin d’effectuer une intervention en toute sécurité. Le dernier cas est davantage lié au secteur de la rénovation. En effet, les conducteurs anciens ou peints, n’affichent plus clairement le type de conducteur auquel nous avons affaire. Grâce à la mesure de la tension, la phase et le neutre peuvent être distingués. Tout cela est rendu possible à l’aide d’un voltmètre.

Dans cette rubrique intitulée : comment choisir son voltmètre, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’appareil de mesure digital qu’est le voltmètre numérique.

Quelles sont les caractéristiques d’un voltmètre numérique ?

Afin d’effectuer ce genre de diagnostics électriques, l’utilisation d’un voltmètre est nécessaire. Cependant, avant d’en acquérir un, il faut connaitre les deux types de technologies disponibles sur le marché. Il sera possible de trouver des modèles analogiques et numériques. La différence entre ces modèles est présente au niveau du mode de retranscription des résultats obtenus. Pour l’un, cela est fait à l’aide d’une aiguille placée sur une échelle de grandeurs. Nous parlons ici d’un voltmètre analogique. L’autre appareil est plus récent, et est doté d’un écran digital. Sur ce dernier, les données sont affichées clairement, ne laissant pas la place à de quelconques interprétations.

Une autre caractéristique propre au voltmètre numérique, est la sélection du calibre. Sur des multimètres, ce diagnostic est possible et pour cela, il faut en amont sélectionner cette grandeur afin de pouvoir effectuer de recueil d’informations. Une fois ce choix fait, il faut penser au calibrage de l’appareil. Cela permet d’assurer une sécurité optimale et de sélectionner le courant qui va parcourir l’appareil. Au fil des mesures et pour davantage de précisions, le calibrage se fera plus finement. Cela est rendu possible à l’aide d’une molette placée sur le boitier. En effet, sur les voltmètres analogiques, la grandeur s’affiche directement sur ces derniers.

Pourquoi utiliser un voltmètre numérique ?

Comme nous avons pu le découvrir, la principale différence entre les deux technologies disponibles, est visible directement sur le boitier. Si le modèle présente un écran digital, il s’agira forcément d’un voltmètre numérique. L’avantage de ce type d’outil par rapport au précédent, est la lisibilité des résultats récoltés. En effet, le voltage va s’afficher directement sur l’écran et l’utilisateur n’aura plus qu’à le lire. Dans les appareils analogiques, la lecture peut être complexe, surtout lors des premières utilisations. Il faut en amont, apprendre à lire l’échelle de grandeurs pour des relevés précis d’informations.

Concernant le calibrage, la sélection se fait via une molette située sur le boitier. Ce paramétrage va permet d’affiner les données et d’assurer une sécurité optimale. Il est cependant possible de trouver sur le marché, des voltmètres numériques automatiques. Dans ce cas, le choix du calibre n’est pas nécessaire et cela est fait par le boitier lui-même. Sur des modèles digitaux, il est également possible de profiter de la fonction “HOLD”, qui va enregistrer instantané une valeur, qui pourra ainsi être lue quelques secondes plus tard, par l’utilisateur. Cela est très pratique lors de prises de mesures complexes, dans des positions pas toujours confortables.

L’utilisation d’un voltmètre numérique assure donc une lisibilité maximale pour une récolte d’informations précises. Sur des diagnostics à tension faible, l’affichage des chiffres sur un écran aide à gagner en justesse.

Quels sont les critères de choix d’un voltmètre numérique ?

Après avoir sélectionné le type de technologie plébiscitée, vous allez découvrir quels sont les critères qui entrent en jeu dans le choix d’un voltmètre numérique. En plus du type d’affichage, les modèles sont dotés de caractéristiques propres.

Tout d’abord, il est intéressant de regarder dans un premier temps, la plage de mesures possibles. En fonction de l’utilisation que vous souhaitez en avoir, cette information est cruciale. Par exemple, vous n’allez pas choisir le même appareil dans le cadre d’un usage dédié à l’électronique, que pour des diagnostics sur des courants plus puissants, effectués par une cible aguerrie. Cette plage correspond également à la catégorie dans laquelle le voltmètre numérique est classé. En électricité, il est possible de distinguer quatre grandes familles d’appareils de mesures ; de la CAT I à la IV. Plus la catégorie est élevée, plus l’appareil va pouvoir être utilisé sur des courants forts et de façon intensive. Par exemple, la CAT IV est destinée aux professionnels du secteur.

D’autres critères de choix sont à avoir en tête. Il sera intéressant de regarder la précision avec laquelle le voltmètre va retranscrire les résultats. Exprimée en pourcentage, elle assure une meilleure justesse dans les prises de mesures. Le dernier point à connaitre, est la sécurité offerte par l’outil. Il est courant de trouver des boitiers dotés de fusibles, permettant ainsi d’absorber une surtension en cas de mauvaises manipulations.

Mon multimètre