Tout savoir sur le voltmètre analogique à aiguille

voltmetre analogiqueLa mesure de la tension peut être faite à l’aide d’un voltmètre. Branché en dérivation, ce dernier va mettre en lumière la différence de potentiel entre deux points. Grâce à ce type de diagnostics, il est possible de détecter d’éventuelles fuites électriques au sein d’un circuit. Cet outil est donc très pratique concernant des travaux domestiques, électroniques ou automobiles. Deux méthodes sont possibles afin de découvrir les résultats obtenus ; via une aiguille disposée sur une échelle de grandeurs, ou affichés sur un écran digital. Ici, c’est la lecture analogique que nous allons découvrir ici, afin de décrypter l’utilité de ce type de modèle.

Au sein de cette rubrique, nous allons vous présenter l’intérêt d’un voltmètre analogique, ainsi que ses avantages et inconvénients. Grâce à ces nombreuses informations, vous pourrez par la suite savoir si vous souhaitez vous diriger vers cette technologie. Si cela est le cas, des conseils vous seront également livrés afin de bien choisir un voltmètre analogique. Vous aurez à l’issu de cet article, toutes les cartes en main pour savoir comment bien choisir un voltmètre et ainsi effectuer votre achat en toute connaissance de cause !

Qu’est-ce qu’un voltmètre analogique ?

En électricité, trois grandeurs sont incontournables afin de vérifier le bon fonctionnement d’un circuit électrique : l’intensité, la résistance et la tension. Chaque grandeur possède un outil qui lui est dédié, dont le voltmètre pour la mesure de la tension. Afin de récolter précisément le voltage qui traverse un conducteur, l’utilisation de cet outil est indispensable. Pour ce faire, l’utilisateur doit installer son appareil en dérivation afin de prendre en simultané, deux valeurs. Par la suite, le boîtier va afficher la différence de potentiel entre ces bornes.

Ce type d’intervention permet de mettre en lumière trois situations assez courantes : comme nous avons pu le lire précédemment, le voltmètre analogique peut signaler une fuite de courant. Si lors des prises de mesures, la valeur récoltée est inférieure à celle qui est censée parcourir le circuit, cela signifie d’un conducteur est défectueux, abîmé ou sectionné. Le voltmètre va aussi permettre d’observer si un élément ne reçoit plus de tension, afin de pouvoir intervenir dessus en toute sécurité. Pour terminer, l’utilisation de cet appareil peut être utile afin de distinguer la phase du neutre, lorsque la couleur de l’isolant n’est plus aux normes ou masquée.

La particularité des voltmètres analogiques par rapport aux numériques, est le mode d’affichage des résultats obtenus. En effet dans ce cas, cela est rendu possible à l’aide d’une aiguille, qui indiquera le voltage sur une échelle de grandeurs, placée sur le boîtier.

Les avantages et inconvénients d’un voltmètre analogique ?

Avant d’effectuer votre achat, il est intéressant de voir les points positifs et négatifs, de ce type d’appareil. Le voltmètre analogique est utilisé depuis de nombreuses années et a su faire ses preuves en termes de précision. En effet, les données récoltées sont très fiables et assurent un diagnostic précis d’un courant électrique, que ce dernier soit continu ou alternatif. De plus, ces modèles sont autonomes sur le plan énergétique, car ils fonctionnent sans piles. Très pratique, cela évite d’utiliser des batteries externes et surtout, limite les pannes durant les interventions.

De petits inconvénients sont à souligner concernant les voltmètres analogiques. Bien que précis dans la récolte des informations, la difficulté provient de leur lisibilité. Les données sont indiquées à l’aide de l’aiguille, mais cela peut se révéler être complexe lors des premières utilisations. Il est conseillé de bien comprendre la méthode de lecture afin de ne pas connaître d’erreurs lors de la retranscription des voltages obtenus. Comme les voltmètres analogiques ne fonctionnent pas avec des piles, les fonctionnalités sont limitées. Par exemple, il ne sera pas possible de profiter d’un écran rétro éclairé ou encore, une lampe placée à l’arrière de l’appareil.

Comment bien choisir son voltmètre analogique ?

Afin de sélectionner au mieux le futur appareil, il vous faudra avoir en tête, quelques critères qui pourront orienter votre choix. Tout d’abord, il faut cerner l’utilisation que vous souhaitez en avoir. En fonction de cela, les modèles à plébisciter ne seront pas les mêmes.

Dans le cadre de travaux en électronique par exemple, la plage de mesure ne doit pas nécessairement être très large, car les voltages seront faibles. À contrario, un électricien intervenant sur des tensions élevées, devra avoir en sa possession un voltmètre analogique assez performant pour être en mesure de récolter ces données de façon optimale. De l’usage de cet appareil, va dépendre le niveau de sécurité dont il est doté. En électricité, les testeurs électriques sont divisés en quatre catégories, indiquant le type d’utilisation préconisée. Pour les usages professionnels par exemple, il faudra se diriger vers des modèles de CAT IV.

D’autres critères sont à prendre en compte lors de l’achat d’un voltmètre analogique. La précision en fait partie et traduit la justesse dans la retranscription des données analysées. Pour les mesures très précises ou complexes, il faut pouvoir profiter d’un modèle assez performant sur ce plan.

Autres sujets :

Mon multimètre