Tout savoir sur l'ampèremètre analogique

amperemetre analogiqueDans cette rubrique pour savoir comment choisir un ampèremètre, penchons nous sur le modèle analogique. Comme nous avons pu le voir, la grande différence entre ces deux appareils se situe au niveau du mode de retranscription des données. L’un offre un écran digital pour une lisibilité optimale et l’autre, un boîtier sur lequel une aiguille indique l’intensité récoltée. Dans ce second cas, la lecture des résultats obtenus peut être plus complexe et nécessite une certaine maîtrise de cette pratique.

Si vous souhaitez acquérir votre premier ampèremètre analogique ou en trouver un nouveau afin de remplacer un modèle existant, cette rubrique va grandement vous intéresser. Nous allons détailler l’utilité et le mode de fonctionnement de cet outil, ainsi que ses avantages et inconvénients. Dans un dernier temps, nous vous donnerons les critères de choix à connaître, concernant l’achat d’un ampèremètre analogique. Grâce à toutes ces informations, il vous sera aisé, d’effectuer un achat réfléchi et avec le maximum de connaissance produit.

Qu’est-ce qu’un ampèremètre analogique ?

Dans les magasins de bricolage ou sur les sites spécialisés, deux types ampèremètres sont disponibles. Comme nous avons pu le découvrir, les modèles digitaux offrent des écrans numériques afin d’afficher clairement l’intensité récoltée. Quant aux appareils analogiques, ils ne sont pas dotés de cette technologie. La retranscription des informations est rendue possible grâce à l’aiguille placée sur le boîtier. Après avoir calibré l’appareil et déposé les sondes sur le courant à analyser, cette dernière va alors indiquer la quantité d’ampères captée sur une échelle de grandeurs. Ce type de lecture peut s’avérer complexe pour les novices. C’est pourquoi cela qu’il est vivement conseillé de bien connaître le mode de lecture sur les appareils analogiques avant de commencer ses prises de mesures.

Ils sont donc composés d’un boîtier, sur lequel une molette est présente. C’est cette dernière qui va permettre le calibrage de l’outil. Cependant, il est possible de trouver des ampèremètres automatiques, ne nécessitant pas cet ajustement en amont. Branchées en série, les sondes vont permettre au courant de traverser l’appareil et ainsi, pouvoir récolter l’intensité. Fonctionnant sans pile, ces appareils sont nomades et peuvent être amenés partout. De plus, ils possèdent généralement une petite taille, idéal pour trouver une place dans toutes les boîtes à outils.

Les avantages et inconvénients d’un ampèremètre analogique ?

Nous sommes obligés de comparer les deux types technologiques afin de nous permettre de vous orienter vers celle qui vous convient au mieux. L’ampèremètre analogique présente de nombreux avantages. Tout d’abord, la retranscription de l’intensité analysée, est très fine. En effet, ces modèles affichent une grande précision et ont su faire leurs preuves depuis de nombreuses années. Un autre avantage est le fait qu’ils n’ont pas besoin de piles afin de fonctionner. Grâce à cela, ils se révèlent être autonomes, sans être énergivores. En utilisant ce genre de modèle, il ne sera pas possible de tomber en panne au cours d’une prise de mesure.

Désormais, passons aux freins relatifs aux ampèremètres analogiques. Bien que très précis concernant la retranscription des données récoltées, ces derniers proposent une lisibilité plus complexe que sur les modèles numériques. L’intensité est indiquée par une aiguille, placée elle-même, sur une échelle de grandeurs. Ce mode de lecture peut être complexe, d’autant plus durant les premières utilisations. Il faut donc en amont, prendre le temps de comprendre comment lire un ampèremètre analogique.

L’autre inconvénient concernant cet outil, est le fait que ses fonctionnalités complémentaires soient limitées. Comme ce dernier fonctionne sans piles, il ne sera par exemple pas possible, de profiter d’un écran rétro éclairé, ou autre accessoire technologique, pouvant augmenter sa praticité.

Quels sont les critères de choix d’un ampèremètre analogique ?

Avant d’acheter son achat, il est recommandé de connaître les critères de choix concernant un ampèremètre analogique. Vous avez déjà fait une première sélection et choisi cet outil et non, celui présentant un écran digital ! Pour aller plus loin, il faut savoir dans quelles situations l’appareil sera utilisé et sur quel type de courant. En effet, les marques proposent des ampèremètres analogiques, adaptés à un certain usage. Ces derniers vont être dotés d’une plage de mesures définies, délimitant les grandeurs minimales et maximales qu’ils peuvent analyser et supporter. Cela rejoint également la notion de catégorie de produit, allant de I à IV. La plus élevée, est par exemple destinée aux professionnels du secteur, souhaitant des modèles performants afin de mesurer de hautes intensités.

La plage de mesures et la catégorie sont donc deux critères incontournables, mais il n’y a pas qu’eux ! La notion de précision est aussi à prendre en compte, d’autant plus si vous souhaitez faire des récoltes de données complexes ou sur des faibles intensités. L’appareil doit livrer des informations aux plus justes. Lors de l’achat d’un ampèremètre analogique, la sécurité doit être au cœur de vos préoccupations. Certains modèles possèdent des systèmes anti-brûlures, rendus possibles grâce à des fusibles placés dans leur boîtier. Ainsi, en cas de surtension, ces derniers pourront l’absorber, afin de vous protéger.

Mon multimètre